Nèbre : le vieil Evenos Des panoramas époustouflants Rencontres sur le Mont Caume Le Fort de Pipaudon Sainte Anne d'Evenos
fontsizeup fontsizedown

ASAM EVENOS

Soutenir moralement, matériellement et financièrement les actions de développement de l’association malgache "A.S.A."

Savez-vous qu’existe tout près de chez vous, sur notre commune d’Evenos, depuis plus de quinze ans, une association humanitaire à taille humaine : ASAM Evenos ?

Pourquoi ne pas lui confier vos dons : pas un seul centime ne se perdra en route, et vous aurez la satisfaction de participer à un beau projet de développement à Madagascar.
Vous recevrez un reçu fiscal. Votre don sera déductible à hauteur de 66 % de votre impôt sur le revenu. Ainsi un don de 100 € vous reviendra, de fait, à 33 €.

>> Suivez l’actualité de l’ASAM Évenos sur la rubrique qui lui est réservée sur le site ASA FRANCE : www.asa-madagascar.org/-83-ASAM-Evenos-.html

ASAM Evenos travaille en étroite collaboration avec l‘association malgache ASA.

L’ASA a 20 ans… Une belle occasion de faire le point, de se fixer de nouveaux objectifs grâce au retour d’expérience, tout en gardant le cap initial : réinsérer des familles en grandes difficultés… Une étude faite par un bureau malgache est en cours… Nous attendons le rapport d’audit avec impatience…

Mais d’ores et déjà nous pouvons dire que le développement des villages s’est si bien opéré depuis 20 ans que désormais, les terres disponibles sur notre concession se font de plus en plus rares… or les terres disponibles à Madagascar sont convoitées par de très nombreux opérateurs malgaches ou autres…
L’ASA se trouve devant un nouveau défi et nous ne savons pas, aujourd’hui, quelle en sera l’issue.

Cependant, la construction du village de la 20e promotion a démarré. Il sera implanté, proche de Soanafindra, le village de la 19e promotion. 16 maisons à construire, 101 personnes à loger…Les hommes se préparent à migrer dans les jours qui viennent pour participer aux travaux. Les femmes resteront encore un peu à
Antanety pour permettre aux enfants d’achever leur année scolaire.

Et, déjà, dès l’accueil à Antanety et sur la ZMA (zone de migration), les encadreurs intensifient leur formation agricole sur les techniques de l’agro-écologie et de l’agroforestation, pour mieux utiliser les surfaces cultivées et protéger les terres stérilisées par les feux intempestifs.

L’effort est mis, aussi sur la qualité et la prolongation de la scolarisation.
A Antanety, la remise à niveau des enfants et l’accompagnement scolaire est prioritaire. Les révisions de leçons et le renforcement des acquis deviennent intensifs.

Sur la ZMA, cette année, une classe de seconde a été créée à Ampasipotsy. Jusqu’à présent, les lycéens suivaient leurs études secondaires à Mahasolo, une commune rurale située à 40 kilomètres. Pour les parents, c’était une lourde charge financière, et une forte inquiétude de savoir les enfants seuls, sans aide. Pour l’instant, les élèves de première et terminale restent à Mahasolo jusqu’à l’obtention de leur baccalauréat.

Les parents se sont mobilisés pour aider à la construction d’un nouvel internat en réalisant, collectivement, à l’angade (la bêche malgache), la préparation du terrain et les fondations. Les maçons ont pris la relève.

Aujourd’hui encore, nous apprenons que des vols de zébus ont eu lieu à la 6e et à la 11e promotion… mais les consignes de sécurité ont bien fonctionné et les gendarmes ont récupéré le bétail.

Ainsi, bien qu’à l’ASA la vie ne soit pas un long fleuve tranquille, chacun lutte pour que l’enracinement des familles sur leurs terres soit une réussite.

Une promenade sur le site http://asa-madagascar.org/ vous fera découvrir tout ce qui précède dans le détail.

Misaotra betsaka (merci beaucoup) à tous les lecteurs, et amis donateurs d’ASAM Evenos.


L’ASA dans l’actualité mondiale

La crise des migrants fait "la une" des actualités internationales…
Tous rêvent d’une vie meilleure loin des zones de combat ou des conditions difficiles de vie dans leur pays.

Pour Madagascar, le contexte est tout à fait différent. En effet, le pays n’est pas en guerre mais est confronté à l’exode rural.
Des gens quittent la campagne pour rejoindre la capitale Antananarivo (Tanà) en quête d’une vie meilleure et d’un emploi. Un peu comme le « mythe de l’Eldorado ». Malheureusement pour eux, la vie à Tanà, contrairement à ce qu’ils pensent, n’est pas du tout facile. La vie est très dure… l’échec les conduit à la rue, sans-abri, mendiants.

C’est là que l’ASA intervient ! Une lutte sans relâche, depuis plus de vingt ans, donne une chance à ces plus démunis complètement délaissés par la société. Il est proposé à ses familles (père, mère et nombreux enfants) échouées dans les rues de Tanà d’entreprendre une « migration volontaire », une sorte d’exode rural inversé, vers un réel avenir meilleur à la campagne en tant que paysans-agriculteurs.
Aucun océan à franchir, ni frontières à traverser, il faut du courage, une entière conviction et une véritable motivation à changer de vie.


Président : Mr GIRAULT Michel
Adresse : 939 chemin de la Colle - 83330 Evenos
Téléphone : 09 64 44 96 36
Email : asam.evenos chez numericable.fr
Site internet : ASA France, rubrique ASAM Évenos

POUR FAIRE UN DON :
IBAN : FR76 1910 6000 3343 5042 5208 706 - Code BIC : AGRIFRPP89

Article publié le 10 mai 2017 - Lu 343 fois.

  • Le repas malgache de l'association ASA Madagascar d'Evenos, samedi (...)
  • Le repas malgache de l'association ASA Madagascar d'Evenos, samedi (...)
  • Le repas malgache de l'association ASA Madagascar d'Evenos, samedi (...)
  • Le Vide-grenier de l'ASAM Evenos - septembre 2016
  • Le Vide-grenier de l'ASAM Evenos - septembre 2016